Hôtel Régina

Dans un quartier populaire de Toulouse, le Regina est un ancien hôtel fastueux des années 50. Depuis 40 ans sa propriétaire, Mme Sicre, loue des chambres à ceux qui ne peuvent répondre aux garanties des agences. Chaque jour elle répare, écoute pour que l’ancien hôtel et ses occupants supportent les épreuves du temps. Mais alors que ses forces commencent à vaciller, au pied de l’hôtel un immense chantier annonce la refonte d’une nouvelle ville.

Aquí y allí

Aquí y allí (ici et là-bas) est une histoire d’amour, celle de Lucía et Jordi, deux jeunes Espagnols qui s’aiment dans la Barcelone des années 30.
Sous forme épistolaire, ils se remémorent cette époque heureuse alors que Jordi fuit les bombardements de la guerre civile et tente de rejoindre la frontière. Lucía, déjà en France, relate quant à elle sa quête désespérée pour retrouver Jordi.

Monsieur Raymond et les philosophes

Il vient d’être mis à la porte de son boulot et le voilà bien désemparé de se retrouver ainsi au chômage.
Mais sa déprime va être perturbée par d’étranges apparitions.
Des philosophes (morts !) viennent lui remonter le moral… à leur façon.

ZUT

Après plusieurs tentatives pour retrouver goût à la vie, il tente de se suicider. Mais trouver la mort n’est pas si simple pour lui. Désire-t-il vraiment mourir  ?

Boum

Une fois cette décision prise, il doit trouver des solutions pour s’éclairer et se chauffer. Mais la centrale nucléaire voisine est malade…

Cuando se fueron los olivos

Trois petites dames vivent depuis plus de quatre-vingts ans au cœur d’un patio.
Dans ce modeste théâtre, les rituels du quotidien s’accordent au clapotis de la fontaine et rien n’échappe à María, la tortue.
Ce lieu figé dans le temps est troublé par les métamorphoses du monde extérieur…

La Terre & le Lait

Ils sont emblématiques d’un savoir-faire qui respecte encore les équilibres naturels mais qui reste fragile. Ce sont des personnalités et des trajectoire contrastées qui ont suscité ma curiosité et mon admiration.
J’ai voulu laisser un témoignage qui rende compte de leurs visages, de leurs gestes, de leur détermination et de leurs combats.
Enfin, au travers de ces portraits, ce sont plus globalement les choix d’évolution de l’agriculture et des modes de consommation que j’ai souhaité interroger.


Jeanne Bourgon

Miren

Miren, bergère basque, élève seule ses brebis. Elle a créé un fromage singulier malgré un contexte économique fragile

Etivaz

Dans les Alpes suisses, Henri-Daniel et Aimée perpétuent et transmettent une tradition familiale de production de fromage, sous le regard de leurs petits-enfants.

Anawim

Dans un hameau de l’Aveyron, qu’elles ont retapé, sœur Marie élève les chèvres et sœur Bénédicte fait le fromage. Entre spiritualité et travail, la vie s‘écoule.

Belloc

Émilie, Fred et leurs deux petites filles vivent face aux Pyrénées, entourés de chèvres, brebis et vaches. Ils ont construit un projet de vie frugale et libre.

De l’eau dans le gasoil

Piqué par la curiosité, Patrick décide d’aller vérifier caméra au poing ce qu’il vient d’entrevoir à la télévision.
Cette enquête en forme de road-movie à bord d’une voiture has been mais pas encore vintage nous amène aux quatre coins de la France à la rencontre du petit monde du « dopage à l’eau », fait de bricoleurs inspirés, ingénieurs indépendants et scientifiques de tous bords.
C’est aussi le parcours initiatique d’un citoyen en quête de repères entre un modèle de société consumériste, les voix d’anonymes à la recherche d’alternatives à la dépendance énergétique et technologique.
La route est pleine de surprises !

Les Enfants de la Prairie

À l’origine de ce film, il y a le désir de retrouver les racines de l’enfance : représenter cette période de la vie, absorbée dans la scolarité, mais aussi constitutive de nos individualités. La Prairie, ce nom résonne en nous dans la façon dont nous nous représentons l’école.
Un lieu qui n’est pas uniquement dédié à la réussite scolaire – prémisse d’une réussite sociale – mais surtout un espace-temps de construction individuelle et d’apprentissage d’un vivre ensemble.
La Prairie nous apparaît être le lieu idéal pour regarder et questionner une expérience de la scolarité aujourd’hui.

Maïeuticiennes

Par petites bribes de quotidiens entremêlés, le film fait le portrait de ces sages-femmes qui ont choisi de pratiquer leur métier comme un art.
Un art de la maïeutique, centré sur le choix des femmes et le respect de la physiologie. Des choix qui ébranlent un tout petit peu l’hypermédicalisation de l’accouchement.